Entre un ado qui commet la maladresse de blesser la police dans sa vidéo publiée sur Internet et un jeune homme qui profite de l’actualité pour faire du buzz sur toute la haine qu’il ressent, on se demande encore comment sur Internet, on n’arrête pas cette escalade.