Un jour, vers midi, je m’aperçois que le compteur de visites de mon blog entre en période érectile.

L’affaire dure à peu près une heure.

Je ne m’attarde pas sur la nature de cette envie subite tout de suite, ayant, comme tout le monde à cette heure-ci de la journée, autre chose à faire que branler la girafe.

Le lendemain, le phénomène se reproduit, und so weiter les jours suivant et depuis.

La semaine dernière, dimanche pour être plus précise, j’en cause dans la requête Google hebdomadaire.

Et voici en fait l’objet de toutes les requêtes en question:

Who's that girl?

J’avais bien sûr remarqué le manège avant cette date et m’en amusais.

Ainsi, je rends grâce, une fois n’est pas coutume, à TF1, sa grille des programmes et l’imagination débordante de celles et ceux qui sont aux commandes de variétés et divertissement, d’avoir baptisé Zette une des protagonistes d’un jeu populaire diffusé tous les jours entre 12h et 13, « Les douze coups de midi« .

Depuis, tout le monde cherche la fameuse Zette qu’on ne voit pas dans le jeu, d’après ce que j’ai cru comprendre.

Et forcément, tout le monde atterrit chez moi, et s’en repart, la queue entre les jambes, se mettant sa requête sur l’oreille pour la fumer ultérieurement.

Sauf hier, où je pense, on a franchi un pas de plus.

Je constate que j’ai un commentaire en attente sur le blog.

Commentaire réalisé sans trucages

Aujourd’hui encore, je suis face à cette requête/commentaire comme un pénis sur le front.

Je ne sais pas que faire.