La vengeance est un plat qui se mange froid, c’est ce qu’on dit souvent.

Et la vengeance, les filles, elles aiment ça.

La rancune, c’est leur dada.

Et quand on la couple avec l’envie de buzzer, c’est pire.

Pas étonnant que depuis quelques jours, y ait des filles qui s’y essayent.

Depuis que l’annonce des révélations fracassantes à venir chez ABC, de Jackie Kennedy, morte et enterrée, au sujet des frasques de son Président de mari assassiné, mais aussi des siennes, d’autres se sont réveillées.

Soit qu’elles sont tombées de leur lit, à l’instar de Yoko Ono, madame feu John Lennon, qui a décidé de mettre en ligne un reportage, Bed peace, pour dire que la guerre c’est pas bien et la paix c’est mieux.

Soit qu’elles se soient retournées dans leur tombe, come Coco Chanel, à qui on attribue un côté obscur d’avoir fricoté avec l’ennemi nazi de l’époque, que comme quoi Mata Hari, à côté, c’était Fantomette.

Mais qu’est-ce qu’elles ont toutes, à vouloir révéler des secrets de polichinelle dont tout le monde se tape éperdument et qui ne vont certainement pas changer la face du monde?

La guerre, le sexe, et les deux, on le sait, on vit avec, ça fait marcher le monde.

Comme les femmes, remarque.