Elle n’est pas de moi mais de Jean Rostand, dans Pages d’un moraliste.

Ainsi donc, le mariage simplifie la vie?

AH OUAIS?

Monsieur Rostand, avec tout le respect que je ne vous dois pas, permettez-moi de vous dire que je n’ai jamais entendu une connerie plus débile que celle-là.

Surtout quand elle s’associe au reste, à savoir […] et complique la journée.

Dites-donc Monsieur Rostand, d’où vous l’avez vue, celle-là?

Ah ouais que quand on est pas marié et qu’on fait tout comme des gens mariés c’est compliqué?

Ah ouais que quand on se lève et qu’on est marié, on trouve la journée super difficile?

C’est quoi que vous trouvez simple dans le fait d’être marié?

C’est quoi que vous trouvez compliqué dans le fait d’être marié?

Vous parlez de la journée du mariage?

Ah!

Oui alors là, on est bien d’accord, je vous rejoins Monsieur Rostand.

C’est une curée la journée du mariage, surtout pour les mariés.

Ah non la mariée n’est pas une princesse, elle se tord le ventre, se fait tirer à quatre épingles, sue dans le dos, manque de mourir de trac et se fait mater, matraquer de 14 heures jusqu’au petit matin, avant de déclarer forfait sur le lit conjugal, la mousseline froissée et le rimmel bavant.

Quand au fait que le mariage simplifie la vie, si vous voulez parler papier, oui, alors c’est simple.

Les couples mariés œuvrent pour la sauvegarde de la planète, divisant tout en deux, comme les déclarations de revenus, les factures diverses et variées, le mobilier, la cuvette des toilettes, le lit, la télévision, la note au restaurant ou encore le découvert à la banque.

Mais dites-moi, Monsieur Rostand, qui avez finalement ni tort, ni raison dans votre citation, vous n’oubliez pas quelque chose dans le mariage?

HEIN?

(non mais dites-lui vous, moi, là, je suis à bout d’arguments avec Monsieur Rostand)